• resthodev

Carte de restaurant : les mentions obligatoires et l’affichage des menus et boissons

De Vincent Sitz


Véritable vitrine de votre établissement, la carte de menus ou des boissons ne doit pas être conçue à la légère. Elle est d’une importance capitale, tant sur le fond que sur la forme. Elle doit attirer l’œil et attiser l’appétit dès le premier regard, mais doit aussi comporter des mentions légales que vous devez apposer et afficher correctement. RestHoDev vous apporte toutes les informations à savoir sur les mentions obligatoires et l’affichage de votre carte de restaurant.


mention-obligatoire-carte-restaurant


Les mentions obligatoires sur la carte de menu de restaurant


Les mentions suivantes sont obligatoires sur la carte de menu du restaurant :

  • La mention « Prix et service compris » lorsque le service est perçu dans l’établissement ;

  • L’indication sur les boissons comprises ou non dans les menus. Le cas échéant, il faut préciser leur nature et la quantité servie ;

  • Le prix de cinq vins, ou de cinq boissons couramment servies si le restaurant ne sert pas de vin doit être mentionné sur la carte (arrêté du 27 mars 1987).

Depuis la loi relative à la transparence de l’information sur les produits alimentaires, entrée en vigueur en juin 2020, plusieurs informations doivent être fournies au sujet des denrées alimentaires utilisées dans l’établissement :

  • Origine de toutes les viandes servies dans le restaurant : porcines, ovines, caprines, bovines et volailles ;

  • Provenance ou dénomination de l’AOP/IGP des vins vendus en bouteille, en pichet ou au verre ;

  • Nom et adresse du producteur sur l’étiquetage des bières ;

  • Origine des miels et gelée royale.

De plus, il est demandé aux restaurateurs de veiller à ce que la dénomination de leurs plats végétariens ou végans n’entraine aucune confusion avec celle des plats carnés.


Besoin d’un avis sur votre carte et sa conformité avec la loi ? RestHoDev vous conseille, contactez-nous !



Les mentions obligatoires sur la carte des vins de votre restaurant


Les mentions suivantes sont obligatoires sur la carte des vins de votre établissement :

  • La désignation du vin (sa dénomination légale, selon l’article 17 du règlement [UE] n° 1169/2011) :

o AOP ou AOC + nom de l’appellation ;

o « Vin de pays » ou IGP + nom de l’indication protégée ;

o Dénomination légale + origine pour les vins sans AOP, AOC ou IGP.

  • Le volume servi (en centilitre) par type de contenant (verre, pichet, bouteille…) ;

  • Pour les vins au verre : contenance, appellation, origine et/ou millésime ;

  • La mention des allergènes pour les vins vendus au verre ou en carafe ;

  • Le prix net, service compris (sont aussi affichés les prix de cinq vins, ou de cinq boissons couramment servies, si le restaurant ne sert pas de vin [arrêté du 27 mars 1987]).

Marque commerciale, cépage ou château, nom d’exploitation, millésime, médaille ou récompense, mention « bio », etc. sont des mentions facultatives (mais appréciées de la clientèle…). Assurez-vous de pouvoir justifier de la réalité de ces mentions en présentant les preuves en cas de demande du client. Les indisponibilités ou ruptures de stock doivent aussi être signalées sur votre carte.


Bien que non obligatoire, il est fortement recommandé d’ordonner votre carte des vins en rubriques (par couleur, par région, par catégorie…) afin de ne créer aucune confusion chez le client sur l’origine, la quantité, la nature ou la qualité des vins servis.


Perdu dans toute cette règlementation ? Faites appel à nos consultants en restauration pour des recommandations sur mesure !


mention-obligatoire-carte-boissons
Les mentions obligatoire de la carte

L’affichage obligatoire dans l’établissement


Les mentions obligatoires de la carte de restaurant s'accompagnent également de formalités légales à respecter en matière d'affichage, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de votre établissement.


L’affichage à l’intérieur du restaurant


Les cartes et les menus (ou composition des plats) doivent être tenus à la disposition des clients et doivent impérativement être identiques à ceux affichés à l’extérieur.


Les produits allergènes sont indiqués sur la carte ou le restaurateur doit tenir à disposition du client un cahier les mentionnant pour chacun des plats proposés.


Depuis la loi relative à la transparence de l’information sur les produits agricoles et alimentaires du 10 juin 2020, il est rendu obligatoire l’indication de l’origine de toutes les viandes servies pour tous les établissements proposant des repas à consommer sur place, à emporter ou à livrer.


L’affichage peut être fait sur tout support écrit et être lisible et visible par le client.

L’origine du vin, du miel, de la bière ou du cacao est aussi concernée par cette loi.


L’affichage à l’extérieur du restaurant


Les menus et les cartes, y compris les menus du jour, précisent les prix de chaque prestation, ainsi que la mention « boisson comprise » ou « boisson non comprise ».

Dans le cas où la boisson est comprise dans le menu, il faut en indiquer la nature et la contenance.


Les tarifs doivent être affichés au minimum pendant la durée du service et au moins à partir de 11 h 30 pour le déjeuner et 18 h pour le dîner.


L’affichage extérieur doit indiquer les prix de cinq vins ou de cinq boissons couramment servies, si le restaurant ne sert pas de vin.



Pour plus d’informations sur la présentation de la carte des vins, vous pouvez consulter le dépliant spécifique rédigé par la DGCCRF.



Vous avez des questions sur les mentions obligatoires de la carte ? Contactez RestHoDev, votre cabinet de conseil en hôtellerie-restauration



Ces articles pourraient également vous intéresser :


- Ratios, Marges et Coefficients multiplicateurs dans la Restauration

- Post-confinement : comment anticiper les difficultés de trésorerie ?


1,129 vues0 commentaire